http://alexshirko.vefblog.net/

  VEF Blog

Shirko démission!

posté le 04-12-2008 à 15:31:35

Rémi Garde: "Gregory Christ ne peut pas faire des miracles"

Morais, futur sex-symbol de l’OL?

5 Aout 2007

En point de mire, la réception de Metz. Il va falloir reprendre un peu les commandes cette semaine et remettre un peu d'ordre dans mon vestiaire. J'ai pris des résolutions. Dans les prochains jours:
1. Je dégage un effectif A avec doublement des postes
2. Je cible les éventuels postes a renforcer, et je short-liste une série de candidats
3. Je botte le cul des Grenats.

 

Première étape, mettre des noms dans des cases. Coupet, Fred, Cris, Grosso sont a l'infirmerie, en compagnie de Lacazette et Beynié. Certains le sont pour un moment, je vais devoir faire sans eux, seul Grosso peut être considéré comme disponible a court terme.

 

Donc voila mon invincible armada:

 

                                                                 Vercoutre
                                                                  Roux

 

                             Réveillere           Squillaci Muller               Belhadj
                              Clerc                Anderson  Abenzoar         Grosso

 

                             Govou              Juninho    Toulalan         Ben Arfa
                             Keita                 Gourcuff   Bodmer           Mounier

                 
                                                      Baros         Benzema       
                                                      Remy         Stjepanovic

 

Pas de commentaire superflu, c'est hyper léger pour prétendre jouer serieusement la LdC. Donc je prends mon petit calepiiiiin... mon petit stylooooooo... "Cher Président, j'ai impérativement besoin d'un défenseur central, d'un milieu gauche et d'un attaquant. Merci de déposer les sous devant ma porte. En vous remerciant d'avance. Bisoux. Votre dévoué entraineur, Alex."


Pour l'attaquant je vais pas trop chouiner, parce que Keita peut jouer en attaquant de soutien. J'oublie pas que Didot doit me rejoindre, alors que j'en avais absolument pas besoin. Encore du management de champion. Pour le milieu gauche je vais recruter sérieusement, vraisemblablement sur Daily Motion, et peut être rester sur la tradition brésilienne du club. Et effectivement, la filière samba du club me communique une longue liste de candidats, j'élimine direct ceux qui jouent déjà en Europe (Dede, Gilberto, Paulo Cesar) et je demande des évaluations sur des tripoteur de ballons restés au pays et impatients de venir faire des tennis ballon sur les plages du Rhone. J'ajoute dans la liste quelques vieux briscards français (Pires, Malbranque, Laurent Robert et le dénommé Gregory Christ qui évolue a Charleroi parce qu'il a un nom de Ballon d'Or), et quelques types pour qui j'ai de l'affection (Stewart Downing, Teemu Taino, Dmitry Khokhlov ou Jesper Gronkjaer). Enfin pour le gardien, je joue la carte "prêt" et c'est le Caennais Benoit Costil qui répond le premier au téléphone et qui va griller le Stephanois Jessy Moulin.


Voyant que je cherche un gardien, Le Real Santander fait une approche sur Vercoutre, que je ne prends pas au sérieux. Les rapports de recruteur tombent très vite (ça doit être du beau boulot ça encore...) et Lacombe me décrit Morais, de Vasco de Gama, comme une "bonne recrue" mais ne saute pas au plafond. Rémi Garde m'explique que Gregory Christ a pour principale qualité d'être "fair play" et jugent qu'il faudrait le faire venir qu'en dernier recours. Sacre Rémi Garde... Sergio Mota m'est décrit comme un potentiel super joueur de National. Bon, ben mon milieu gauche de renfort ça va être vraisemblablement Bodmer puisque Didot vient d'arriver.

 

Et voila qui nous amène a ce match contre Metz. Philippe Kalt officiera pour cette rencontre choisie par Canal + en guise de "grand Match", et il me faut absolument étriller ces candidats a la descente. J'aligne une attaque Keita-Stjepanovic avec ce dernier en charge de servir de point d'appui au premier. Gros pressing sur Barbosa et marquage viril sur Babacar Gueye. Le coté droit fait des merveilles, et les dédoublements de Réveillere derrière Govou me donnent deux buts d'avance a la pause, oeuvres de Keita et de Juni. Ça va être un bain de sang cette rencontre. Je lance Baros et Toulalan dans l'arène pour assoir ma domination. Finalement le score n'évoluera plus, une partie bien maitrisée et des inquiétudes croissantes sur mon coté gauche puisque Ben Arfa n'en a pas foutu une malgré une énorme activité de Belhadj. On était loin du Abidal-Malouda, c'est en tout cas ma déclaration d'après match pour bien faire comprendre que si quelqu'un saborde le club depuis quelques années, c'est plutôt le président que mes choix tactiques foireux.

 

Bonne semaine si ce n'est que je n'ai pas réglé le problème du défenseur central. 5 mois a attendre le retour de Cris, ça va être long, et je n'ai déjà plus un rond (Aulas s'est acheté une nouvelle paire de godasses je crois...) donc je vais recruter comme un promu, c'est a dire appeler des mecs sans clubs mais avec de beaux restes, Mark Iuliano ajouterait peut être une touche de prestige a ma défense mais il est foutu de me demander un salaire de ministre pour promener sa vieille carcasse dans ma surface de réparation alors que Djibril Diawara m'a l'air en bien meilleur état. Ce n'est qu'après lui avoir accordé une période d'essai que j'ai réalisé qu'il avait pas joué au foot depuis sa demi-saison a Bolton en 2002. Ça file quand même... Bon, je règle ça avant la prochaine échéance, Le MUC et ses vilains maillots.

 

Alex Sirko, l'ami des vieux.

 


 
 
posté le 29-11-2008 à 19:17:02

L'Equipe : "Birsa a mangé du Lyon!"

Et un trophée foiré, un...

 15 juillet 2007


Voila, cette tournée en Israël est expédiée, j'ai aligne une fois encore une équipe de juniors (parce que j'ai pas trouve le bouton dans le jeu pour annuler ce match amical...) et pour tout dire j'ai pas trop suivi cette rencontre, qui s'est achevé sur un 1-1 qui ne restera pas dans les mémoires.

 

J'étais en effet préoccupé par ma récente découverte sur le passé douteux de mon bras droit : Christophe Galtier a en effet fini sa carrière de joueur en Chine, dans la province du Liaoning, au sein de la prestigieuse Chinese Super League. Voila qui devrait suffire a lui coller une étiquette d'espion pour créer une diversion si d'aventure mon poste était menacé.


Mais bon, les choses sérieuses commencent avec le premier Trophée de la saison, le premier match a la télé, et les premières notes dans l'Equipe. Depuis mon arrivée j'ai pas vraiment dégagé d'équipe type, ni même de schéma tactique, j'ai signé un transfert a priori complètement foireux... A part quelques formalités comme les numéros de maillot et la taille du terrain, j'ai même carrément rien foutu. L'avantage, c'est que mon adversaire, c'est Sochaux et que le club s'est fait dépouillé a l'intersaison. Si on fait pas les cons, je peux montrer a toute la Ligue 1 qui est le patron des notre première sortie.
Je réalise en faisant une petite recherche de joueur, que Franck Silvestre, 40 ans, n'a pas de boulot... j'ai bien envie de le faire venir pour qu'il m'explique comment faisait Guy Roux. Par contre je passe un coup de fil a Molina, lui aussi a la retraite après une carrière de folie au Deportivo La Corogne, pour qu'il vienne assurer l'intérim tant que Coupet est hors course.


On est a quelques heures de ce match, je devrai faire avec la blessure de Fred, et la condition physique merdique des valides, je ne suis donc pas en super confiance, et c'est ce moment que choisit Jacques Santini pour la ramener dans la presse et expliquer que Sébastien Grax pourrait bien offrir a Sochaux le premier titre de la saison. De quoi je me mêle Santini? Si tu nous racontais plutôt ta carrière de sélectionneur?


J'aligne donc un 4-4-2 sans panache, Vercoutre, Grosso-Anderson-Squillaci-Reveillere, Ben Arfa-Bodmer-Toulalan-Keita, Benzema-Baros. Stratégie pas payante du tout puisqu'a la mi-temps je suis mené 1-0 sur un but de Birsa après une percée de Maurice Bellay qui a enrhumé tout mon coté droit. Malgré une grosse engueulade a la mi-temps, je retrouve la même équipe de bons a rien en seconde période et cette rencontre sur ma pelouse (grâce au subtiles règles de la Ligue Nationale...) se conclue sur un pathétique 2-1 en faveur du FCSM grâce a un but de Benzema et sur une nouvelle frappe de Birsa.
Bon... le trophée des champions, on s'en fout de toute façon. Je promets des primes de folie aux garçons en cas de succès en championnat ou en Ligue des Champions (ca mange pas de pain, et surtout ça sort pas de ma poche) et je commence a faire des offres a plein de joueurs, car Molina préfere remettre les gants pour Getafe plutôt que venir s'emmerder a Lyon. Mais personne ne prête attention a mes déclarations a l'emporte pièce puisque le Milan AC a décidé de pourrir ma semaine en approchant Fred et Toulalan. Mon refus catégorique de laisser filer pour quelques millions d'euros les quelques joueurs qui ne sont pas a l'infirmerie m'attire les foudres des intéressés qui montrent a l'occasion leur amour du maillot. Ça va vraiment être une saison de merde. Mais mes efforts sont payants, puisque j'arrache Didot au Stade Rennais et surtout, je profite d'avoir un contact avec Milan pour me faire prêter le petit Gourcuff pour la saison. Je demande au passage a mon nouveau numéro 10 de ramener un maillot rouge et noir a Toulalan pour qu'il arrête de me gonfler.


Nous voila donc au Stadium pour y défier le Téfécé. Malgré les absences (Coupet, Cris, Fred, Juninho) j'aligne une équipe super offensive, et je prends un pion dès les premières minutes, oeuvre de Elmander. Les garçons sont piques au vif, Grosso multiplie les débordements et Bodmer les frappes de loin, mais rien ne semble pouvoir mettre en difficulté Barthez, de retour chez lui. C'est finalement sur un but contre sans camp de Fabinho que je recolle au score avant la pause. Au retour des vestiaires, je fais rentrer un second attaquant et j'interdis de monter a mes latéraux. Ben Arfa fait son apparition. La startégie s'avère payante puisque Keita donne l'avantage aux Lyonnais mais dans les derniers instants, alors que Grosso demandait a sortir, un point arraché par Mansaré vient foutre en l'air ma soirée et me laisser déja imaginer le contenu de "On refait le Match" lundi, "Oui Eugène... je crois qu'on peut parler de fin de cycle pour Lyon... cette année sera enfin celle de l'Olympique de Marseille!...".

 

Le week end prochain, c'est Metz a domicile, match piège par excellence, il va falloir corriger le tir très vite. Il va aussi falloir que j'aille taper une causette avec les préparateurs physiques pour comprendre comment ça se fait que mes joueurs sont au bord de l'évanouissement après 25 minutes de jeu... Dans le même registre, j'aimerais bien piger pourquoi mes joueurs se blessent tout le temps pour un mois au minimum. Je soupçonne le kiné de les soigner avec des trucs a la con a base de plantes ou d'urine de yak... En fait, l'OL c'est plein d'incompétents et les médias n'en parle jamais. Il faut vite que je mette de l'ordre dans tout ça.

 

Alex Shirko, Entraineur en colère.

 


 
 
posté le 23-11-2008 à 12:19:31

Alex Shirko : "Avec Christophe Galtier, on est complementaires!"

tournee de preparation spirituelle  8 juillet 2007 

   J'apprends que Sonny Anderson vient de signer a Toulouse, histoire de finir sa carrière après un passage au Qatar. La ligue 1 va mal. J'envoie un sms a Fred en lui disant que si Sonny est devant lui au classement des buteurs en fin de saison, il finit sa carrière en Belgique.

 

J'ai bien séché l'entrainement cette semaine pour trouver un appartement sur Lyon, et j'arrive a quelques heures du premier match amical contre le Partizan (merci Galtier...). Je vais donc mesurer le potentiel de l'effectif sur la base de ces rencontres et je recruterai en fonction. Bref, ça va être n'importe quoi. Vercoutre a voulu faire son lèche cul et m'a trouve le portable de Lloris, j'ai décidément des flèches dans mon groupe. Le petit Hugo est chaud pour quitter Nice ("on ne refuse pas un proposition de Lyon") mais son club a décidé de rien lâcher. J'enclenche la méthode Tapie, je me répands dans la presse pour dire que Lloris va signer chez moi et que ses dirigeants sont des tyrans. Le temps de pourrir l'ambiance dans le vestiaire des Aiglons, et il signe chez moi pour un poignée de figues.


Dans le vestiaire de Belgrade je demande a Galtier de me composer une equipe vite fait sur la base d'un 4-4-2 en losange. Il me met Juninho, Toulalan et Kallstrom sur le banc. C'est la dernière fois que je lui demande un truc... Mais bon, t'as raison Christophe, Rock'n'roll, on part comme ca. Je lance quelques consignes d'équipe histoire de mériter mon salaire, on joue le hors-jeu, pressing quasi-constant, défense haute, marquage individuel (ça peut sembler complètement incohérent, mais j'ai décidé de surprendre). Et c'est parti.
Bon... pour ceux qui se demande ce que devient Savo Milosevic, il est au Partizan. Je l'ai muselé et donne des consignes a ce vieux chameau de Patrick Muller pour lui montrer que l'expérience, c'est surtout utile aux défenseurs. Ça m'empêche pas de m'incliner 2-1 sur un but contre son camp de Muller (ca c'est du coaching gagnant!). Seule satisfaction, Bodmer et dans un moindre mesure Kallstrom, rentré en cours de match. Sinon, c'est nul, et je le fais savoir a mes joueurs, ainsi qu'a Galtier.


A peine le temps de me faire installer le satellite dans mon nouvel appart, que voila un autre match amical, contre l'Hapoel Irony Kiryat-Shmona, obscur club israélien. Je suis qualifie en intertoto ou quoi?? Bernard Lacombe entre dans mon bureau, et après avoir vérifié que personne n'écoutait, me glisse "jai vu cette équipe, méfie toi du petit Nigérian, Jaro Bellu..." Ouais. Ca va bien m'aider, ca. Ce coup ci je rentre Juni, Ben Arfa et Reveillere. Au final un laborieux succès 1-0 après avoir été dominé pendant pratiquement tout le match. C'est pas le jour de me donner la composition de notre groupe de Ligue des Champions...


Deux jours après, re-match en Israël, contre le redoutable Maccabi Netanya... Lacombe me glisse un mot dans la poche, "Attention a Sebastain Rozenthal...", et disparait sans me dire un mot... il est vraiment étrange ce type. Les garçons sont tous a 60% de leurs moyens, a croire qu'ils se sont tous mis a la clope. Du coup je vais aligner les minots. Je fais rentrer a la mi-temps Lacazette et Jeremy Pied parce qu'ils ont des noms marrants et du coup je rate toute la seconde période ("Hey Galtier!!! regarde le 18, Jeremy Pied!... Hahahaha.."). Au final, doublé de Lacazette, ça s'appelle un coaching de champion.


A mon retour sur Lyon, j'apprends que mon préparateur physique Patrick Paillot a fait ses valises pour Toulouse. L'effet Anderson surement.Du coup mes projets d'abandonner Galtier sur une aire d'autoroute sont remis, je veux pas être la Rachida Dati de a Ligue 1 et voir tout le monde quitter le navire en trois semaines. A ca s'ajoute une reponse de Lloris qui me demande de plus jamais l'appeler. Une bonne semaine de merde. La semaine prochaine je termine ma tournée israélienne et je vous épargnerai le résumé de ce match de titans contre l'Hapoel Petach-Tikva. D'ici la j'aurai peut etre finalisé mon premier transfert, le montenegrain Slaven Stjepanovic, buteur a Belgrade contre ma redoutable formation. Un gaucher de 19 ans qui, malgré son nom de tennisman, va me faire rentrer dans le club très fermé des très grands d'Europe, j'en suis déjà sur.


Première vraie échéance dans le prochain post, le trophée des Champions!

 

Alex Shirko, fan de Jeremy Pied

 


 
 
posté le 22-11-2008 à 06:25:43

J.M. Aulas : "L'OL va passer un cap avec Alex Shirko!"

ouais, je ressemble un peu à Blier...

 

1er juillet 2007  

Voila. Me voila nommé manager de l’Olympique Lyonnais. Football Manager 2008 m’offre enfin la possibilité de vérifier cette légende :

 

 « Un sac de sable serait champion avec Lyon».

 

 

Alors pourquoi Lyon ? je ne suis pas spécialement fan de cette équipe et des pratiques de son président auprès des autres clubs, des arbitres et des médias... mais dans le championnat francais, pour disputer régulièrement la Ligue des Champions, c’est un peu la référence. De plus, cette formation de 2007/2008 comptait encore des joueurs comme Baros, Ben Arfa, Remy ou Belhadj, je pourrai voir si ma gestion des hommes sera plus subtile que celle d’Alain Perrin. Et puis quitte a me faire virer au bout d’une saison ou deux, autant avoir eu sous ses ordres le champion de France en titre quand on remplit son CV...

 

Je suis donc accueilli par Jean-Michel Aulas, que je me risque a appeler Jean-Mich, mais il me fait rapidement comprendre que c’est prématuré . Apres m’avoir remisl’affreux costume du club, il m’explique que les journalistes sont sur les dents et que mon inexpérience joue en ma défaveur.
Mes objectifs me sont communiqués, je dois tout gagner a l’echelle nationale et passer le premier tour de la Ligue des Champions.

 

Coup de fil de Christophe Galtier, que j’ai bien l’intention de rapidement virer, pour placer un copain a moi. « Salut, j’ai préparé un rapport d’entrainement sur les gars, je crois que notre défense est pas magique... »
Bon, si tu m’appelles un dimanche pour me dire que la charnière Anderson-Squillaci, c’est un vrai moulin, c’était pas la peine d’interrompre ton déjeuner en famille, je compte bien claquer le fric de JMA dans une alternative crédible a Cris, qui s’est bousillé les ligaments croises. Tu peux commencer a chercher du boulot, Galtier.

 

Mais ce coup de téléphone me rappelle que ce serait peut être une idée d’aller dire bonjour aux joueurs, et leur tenir un discours chaleureux et encourageant.
-« Les gars, que les choses soient claires, personne n’est titulaire, et je peux vous foutre dehors en un claquement de doigts. Donc va pas falloir venir me chier dans les bottes ! »
Un rapide tour d’effectif me permet d’identifier les manquements graves que mon prédécesseur a laissé dans ce groupe. Pas d’alternative crédible a Coupet (je demande a Vercoutre si il connait le portable de Lloris), il me manque au moins un défenseur central, parce que je suis pas le genre a faire jouer Bodmer derrière, au milieu c’est bien au dessus de mes espérances et devant, un peu de concurrence a Benzema et Fred ne leur fera pas de mal. Et comme je suis un gros fayot, j’ai promis a mon président un « attaquant de classe mondiale », c’est a dire un Sud-Américain avec une nuque longue.

 

Je me pencherai un peu plus longtemps sur le potentiel de cet effectif avant un premier match amical, contre.... LE PARTIZAN BELGRADE ?? Galtier !!!... c’est toi qui a choisi ca ? On fait plus la Machin Cup a Seoul ? J’avais commence a apprendre le Coréen !

 

Bon.. je crois que je vais commencer l’année par laisser des joueurs au repos, la saison va être longue....

 

 

 

Alex Shirko, Entraineur débutant

 


Commentaires

 

1. BARBARA6972  le 22-11-2008 à 08:02:15  (site)

bienvenue sur vefblog! (1 fan de l'O.L)

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article